Les bienfaits des œufs sur la santé

Les œufs, c’est bon. Œuf dur, œuf coque, omelette, œuf mimosa, œuf au plat, il existe de nombreuses manières de déguster les bons œufs de vos poules pondeuses. Mais saviez-vous qu’au-delà du plaisir gustatif, l’œuf était bon pour la santé ?

L’œuf : un coupe-faim efficace

Si vous envisagez de faire un régime, sachez que l’œuf est votre allié. Cet aliment est particulièrement rassasiant sous toutes ses formes et notamment lorsqu’il est consommé dur. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est tout à fait conseillé au petit-déjeuner puisqu’il évitera les envies de grignoter dans la matinée.

Oeuf régime

Riche en vitamines et minéraux

Les bienfaits de l’œuf sur la santé sont notamment dus à la présence dans cet aliment de vitamines et de minéraux. Vitamine A, D, E, K, B2 et B12, fer, magnésium, calcium, phosphore et potassium, voilà ce que ce petit aliment d’environ 60 g contient à lui tout seul. Chacun de ces éléments contribue au bon fonctionnement de notre organisme.

Oeuf coupe faim

Bon pour la vue

L’œuf, au-delà des vitamines et minéraux cités précédemment, est riche en lutéine et en zéaxanthine. Deux noms barbares pour nommer deux antioxydants de la famille des caroténoïdes qui ont pour fonction notamment d’améliorer la vue. Il apparaitrait même que la DMLA et les risques de cataracte seraient repoussés par la consommation d’œufs.

Oeuf et vue

Bon pour les cheveux

Vous avez certainement déjà vu des shampoings aux oeufs dont on vantait les pouvoirs sur la qualité des cheveux. Les protéines, vitamines et le zinc présents dans l’œuf renforcent les cheveux en réparant les tissus abîmés.

Oeuf et cheveux

Une meilleure mémoire grâce aux oeufs

Riche en vitamine B et notamment en choline, la consommation d’œufs a un impact sur la concentration et ainsi sur la mémorisation.

L’œuf pour limiter les risques de cancer

Il ne s’agit pas ici de méthode miracle pour ne pas être victime d’un cancer du sein mais au moins trois études américaines tendent à prouver que l’œuf a un impact sur cette maladie. Une étude menée à Harvard en 2003 a pu déterminer qu’une adolescente consommant 3 œufs par semaine limitait les risques de souffrir d’un cancer du sein. En 2005, une nouvelle étude tendait à prouver que pour les femmes mangeant au moins 6 œufs par semaine le risque de souffrir d’un cancer du sein diminuait de 44% par rapport aux autres. Enfin, en 2008, c’est en Caroline du Nord que des chercheurs ont pu mettre en évidence les bienfaits de l’œuf en matière de cancer du sein. Contenant de la choline, il limiterait de 24% les risques de cancer.

oeuf et cancer

Les œufs et le cholestérol ?

Voilà un grand débat sur l’œuf. Est-il oui ou non responsable de notre cholestérol ? L’œuf contient environ 200 mg de cholestérol par œuf de 60 g. On pourrait donc naturellement imaginer que les œufs engendrent du cholestérol. Or il apparaît que le cholestérol alimentaire ne correspond qu’à 25% du cholestérol présent dans notre organisme. En outre, la consommation d’œufs n’aurait que peu d’incidence sur le mauvais cholestérol. Ce dernier est majoritairement produit par notre organisme (notre foie plus précisément). Responsable donc, mais pas coupable le petit œuf ! Une étude l’Université de Yale a même démontré, en faisant des tests sur des sujets sains et des personnes à haut risque cardiovasculaire, que la consommation de deux œufs par jour n’avait pas d’incidence négative.

Oeuf et cholestérol